La prime SOLTHERM pour l'installation de panneaux solaires thermiques a augmenté !

Depuis le 1er juin 2014, la nouvelle prime majorée pour l'installation de panneaux solaires thermiques ou chauffe-eau solaire en Région Wallonne est entrée en vigueur.

Vous prévoyez l'installation de panneaux thermiques alliés à un chauffe-eau solaire ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la prime à l'installation de ces panneaux solaires thermiques nouvellement instaurée depuis le 1er juin 2014 par la Région Wallonne : SOLTHERM.

Quelles sont les conditions d'octroi ?

  1. Recourir à un installateur agréé Soltherm (C'est bien entendu le cas d'Elextra).
     
  2. Les capteurs thermiques de vos panneaux doivent être orientés sud-est ou sud-ouest. Notez que, si votre toiture ne permet pas cette orientation, nous sommes à même de construire une structure sur mesure à poser dans le jardin, par exemple.
     
  3. L'installation doit offrir une production solaire d'au moins 60% des besoins totaux de votre ménage.
     
  4. Les panneaux solaires thermiques doivent couvrir une surface d'au moins 2m².
     
  5. Certaines conditions sont liées à la performance énergétique de votre bien, visibles sur le site de la Région Wallonne, section chauffe-eau solaire et panneaux solaires thermiques

 

Quel est le montant de la prime ?

  • Pour une maison unifamiliale ou un appartement existants, pour une surface de capteurs thermiques de 2m² à 4m2 : 2500 € + 200 € / m² supplémentaire.
    Attention, ce montant est plafonné à 6000 € et 50% du montant de la facture.
     
  • Pour une maison unifamiliale ou un appartement neufs, pour une surface de capteurs thermiques de 2m² à 4m² : 1500 € + 200 € / m² supplémentaire.
    Attention, ce montant est plafonné à 5000 € et 50% du montant de la facture.
     
  • Pour un immeuble à appartements neuf, on considère qu'il y a autant d'installations individuelles que de logements reliés au système. On compte ici 500 € / installation individuelle, avec un minimum de 2m² / installation individuelle.
     
  • Pour une installation collective en maison de repos, résidences-services, immeubles à appartements existants (permis d'urbanisme avant le 1er mai 2010) : on compte 1500 € / installation individuelle, avec un minimum de 2m² / installation individuelle.
     
  • Pour une installation qui n'est pas un logement à proprement parler (piscine, halls sportifs, commerces), il s'agit alors d'une installation individuelle : on compte 1500 € pour une surface de 2m² à 4m² + 100 € / m² supplémentaire.

Vous avez des questions concernant votre installation solaire thermique ou votre chauffe-eau solaire ? Vous voulez en savoir plus sur leur rendement ? N'hésitez pas à nous contacter.